Comment se préparer pour une coloscopie ?

La coloscopie est effectuée par un médecin expérimenté et dure entre 30 et 60 minutes. Des médicaments seront administrés en intraveineuse pour que vous vous sentiez détendu et somnolent. On vous demandera de vous allonger sur le côté gauche de la table d’examen. Au cours de la coloscopie, le médecin utilise un coloscope, un instrument long, flexible et tubulaire qui transmet une image de la paroi du côlon afin que le médecin puisse l’examiner pour détecter toute anomalie. Le coloscope est inséré par le rectum et avancé à l’autre extrémité du gros intestin.

Ce qu’il faut savoir sur la coloscopie

Si votre médecin vous recommande une coloscopie, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. La coloscopie est un examen de l’intérieur du gros intestin à la recherche de causes possibles de douleurs abdominales, de saignements rectaux ou de changements dans les habitudes intestinales. Les coloscopies sont également utilisées pour prévenir le cancer colorectal, généralement à partir de l’âge de 50 ans. Au cours de la coloscopie, les excroissances anormales, appelées polypes, peuvent être enlevées avant qu’elles ne se transforment en cancers. Avant de vous faire subir une coloscopie, votre médecin cherchera à savoir si vous souffrez d’une pathologie particulière. Il s’intéressera notamment aux affections pulmonaires, aux affections cardiaques, au diabète ainsi qu’aux éventuelles allergies aux médicaments.

Bien préparer sa coloscopie

Votre médecin est votre meilleure source d’information sur la façon de vous préparer. Videz votre emploi du temps la veille au soir et le jour de votre coloscopie. Il est plus prudent de vous faire conduire jusqu’à l’hôpital ou le cabinet de votre médecin. Vous aurez par ailleurs quelques achats à faire pendant les jours qui précèdent l’examen : un laxatif sur ordonnance ou en vente libre prescrit par votre médecin, des aliments pauvres en fibres, des boissons, jus et bouillons pour sportifs, des lingettes et une crème hydratante. Mangez léger les 3 ou 4 jours qui précédent la coloscopie.

Les médecins recommandent des aliments à faible teneur en fibres qui sont faciles à digérer et qui sont rapidement éliminés dans les selles. À ce stade, vous devriez cesser de prendre des vitamines ou d’autres suppléments. Votre médecin vous informera sur l’éventuel arrêt des médicaments (anticoagulants et anti-inflammatoires notamment) avant l’intervention. La veille de l’intervention, vous ne pourrez rien manger de solide. Vous ne pouvez consommer que des liquides clairs (transparents). Il est important de rester hydraté en buvant beaucoup d’eau ou de jus clairs, comme les jus de pomme. Les boissons gazeuses sont bonnes, tout comme le café et le thé. Oubliez tout ce qui est de couleur rouge, bleue ou violette. Les colorants peuvent décolorer la paroi du côlon et rendre la vue plus difficile pour le médecin. Évitez également l’alcool, le jus d’orange et le lait. Deux à quatre heures avant l’intervention, assurez-vous de ne rien boire ni manger. Votre médecin vous donnera l’heure exacte à laquelle il faudra cesser toute alimentation pour que votre coloscopie se déroule dans les meilleures conditions.

Le fromage cottage est-il bon pour la perte de poids ?

L’essor du yogourt grec a peut-être fait passer le fromage cottage au second plan, mais le fromage n’a pas dit son dernier mot. En effet, ce produit laitier « à l’ancienne » a plus d’un tour dans son sac : en plus de son côté bio, de son aura d’aliment champêtre, le fromage cottage et surtout excellent pour une perte de poids harmonieuse, sans oublier ses nombreux bienfaits pour la santé. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le fromage cottage dans cet article !

Qu’est-ce que le fromage cottage ?

Le fromage cottage a une saveur douce et est un produit de fromage en grains. Le caillé est drainé mais non pressé : il reste un peu de lactosérum dans le produit fini, et l’humidité est retenue dans l’aliment pour lui donner sa texture. Le caillé est généralement épuré pour enlever le surplus d’acidité et adoucir le goût. Le fromage cottage est fabriqué à partir de différents types de lait avec différentes teneurs en matières grasses. Il est probable que l’appellation de cet aliment soit une conséquence du fait que le fromage était généralement fabriqué dans des cottages à partir de restes de lait, après la fabrication du beurre. Ce fromage peut être consommé seul, avec des fruits, du pain grillé ou même en salade. Le fromage cottage est crémeux et grumeleux. Il est généralement commercialisé en pots.

Le fromage cottage et la perte de poids

La consommation de fromage cottage est excellente pour la perte de poids, notamment grâce à sa haute teneur en protéines et à sa faible valeur calorique. Les régimes riches en protéines (comme le régime Dukan) se basent sur ce type d’aliment qui regorge de protéines et qui provoque une sensation de satiété plutôt longue. Cette dernière va prévenir le grignotage, qui reste l’une des causes les plus directes du surpoids. Choisir du fromage cottage faible en matières grasses (ou sans aucune matière grasse) peut réduire l’apport calorique sans compromettre la teneur en protéines pour une perte de poids saine et durable.

Le fromage cottage et la récupération physique

Après des séances d’entraînement intenses, une bonne nutrition et du repos s’imposent pour retrouver la forme. Dans le cas de la pratique de la musculation et du culturisme, le fromage cottage, qui est riche en protéines, permet de soutenir la croissance musculaire et de réparer les micro-déchirures qui découlent de l’exercice intensif, tout en favorisant la masse maigre. Le fromage cottage qui offre de petites quantités de sodium peut également reconstituer les électrolytes perdus par la transpiration.

Le fromage cottage et les os

Étant un produit laitier, le fromage cottage est riche en calcium. La consommation d’une quantité suffisante de calcium est absolument nécessaire pour soutenir les os et les dents tout au long de la vie. La teneur en phosphore du fromage cottage agit également en ce sens.

Le fromage cottage et la santé cardiovasculaire

Le fromage cottage contient de la vitamine B-12, une vitamine naturellement présente dans les produits d’origine animale. Il a été démontré que la vitamine B-12 élimine l’homocystéine dans le sang, un acide aminé qui augmente le risque de maladie cardiaque lorsqu’il est consommé en excès.

Comment les aliments à faible densité calorique peuvent vous faire perdre du poids ?

La densité calorique, aussi appelée « calories par kilogramme », est la quantité d’énergie fournie par unité de mesure des aliments ingérés. Les aliments riches en calories, comme les matières grasses et les sucres raffinés, fournissent beaucoup de calories, même lorsqu’ils ne sont consommés qu’en petites quantités. Les aliments à faible densité calorique, comme les fruits et légumes, fournissent moins de calories avec un meilleur ratio nutritif. Voici comment perdre du poids en misant sur les aliments à faible densité calorique sans compromettre sa santé.

Les aliments à faible densité calorique

Les aliments à faible densité calorique vous permettent de manger plus tout en maîtrisant les calories ingérées pour ne pas prendre du poids, voire pour en perdre. Par exemple, les tomates fraîches ne contiennent que 90 calories par kilogramme, tandis que les petits pains au chocolat en contiennent 1 200 ! Si vous deviez vous asseoir et manger un kilogramme de tomates, vous auriez ingéré 13 fois moins de calories qu’en mangeant un kilogramme de petits pains au chocolat. Ainsi, avec les aliments à faible teneur en calories, vous mangez à satiété dans faire le plein de calories. Comme mentionné ci-dessus, les fruits et légumes restent les meilleurs aliments à faible densité calorique. Ils contiennent beaucoup d’eau et de fibres, ce qui explique leur faible teneur en calories. Il existe cinq catégories d’aliments à faible densité calorique. Les voici, par ordre de densité calorique (du moins calorique au plus calorique) : les légumes, les fruits frais, les pommes de terre et les céréales, les légumineuses (notamment les petits pois et les haricots), et enfin les produits laitiers non gras.

Les aliments à haute densité calorique

Au fur et à mesure que vous consulterez les tableaux de la densité calorique que vous trouverez un peu partout sur le web, vous vous familiariserez petit à petit avec les aliments à haute densité calorique. Il s’agit par exemple des fruits de mer, des viandes, du pain, du chocolat, du beurre, des beignets sucrés, etc. Il existe aussi des aliments dits « sains » mais qui affichent une forte densité calorique comme les avocats et l’huile d’olive. Même s’il est préférable d’éviter les aliments riches en calories quand on veut perdre du poids, il faudra en consommer certains pour éviter les carences alimentaires. Alors que les aliments à faible densité calorique contiennent beaucoup de vitamines et de minéraux, les aliments à haute densité calorique contiennent des oméga-3 et des gras insaturés sains pour le cœur, sans parler des protéines et des antioxydants.

Quel que soit le régime alimentaire que vous suivez, il est indispensable de ne pas se priver d’aliments à haute densité calorique pendant une trop longue période pour éviter les carences alimentaires. C’est pourquoi il est important de demander l’avis d’un diététicien ou de votre médecin lorsque vous comptez suivre un régime à moyen terme.