Ce qu’il faut savoir sur le régime paléo en 2 minutes !

Le régime Paléo, qui s’inspire des régimes alimentaires préhistoriques, convient-il à l’organisme de l’Homme moderne ?

Généralités sur le régime alimentaire paléo

Le paléo-régime est un régime alimentaire basé sur des aliments similaires à ceux qui auraient pu être consommés au Paléolithique, il y a environ 2,5 millions. Le paléo-régime comprend généralement des viandes maigres, du poisson, des fruits, des légumes, des noix et des graines. Ces aliments étaient dans le passé obtenus par la chasse et la cueillette. Le régime alimentaire paléo limite les aliments qui sont devenus courants lorsque l’agriculture est apparue il y a environ 10 000 ans. Ces aliments comprennent, entre autres, les produits laitiers, les légumineuses et les céréales. Le régime paléo est également désigné sous les appellations de « régime paléolithique », « régime de l’âge de pierre », « régime chasseur-cueilleur » ou encore « régime de l’homme des cavernes ».

Quels sont les objectifs du régime paléo ?

Le but d’un régime paléo est de revenir à des habitudes alimentaires supposées « saines », qui ressemblent à celles qui rythmaient le quotidien des premiers humains. Le raisonnement du régime alimentaire paléo est le suivant : le corps humain est génétiquement inadapté à l’alimentation moderne qui a émergé avec les pratiques agricoles et, plus largement, l’industrie agroalimentaire. Ce postulat est connu sous l’appellation d’ « hypothèse de discordance », et de nombreux scientifiques l’appuient par des faits liés à la santé de l’homme des cavernes. L’agriculture a changé nos habitudes alimentaires pour faire des produits laitiers, des céréales et des légumineuses des aliments de base au quotidien. Ce changement relativement tardif et rapide de l’alimentation, toujours selon cette hypothèse, a dépassé la capacité d’adaptation de l’organisme. Cette inadéquation est considérée comme un facteur contribuant à la prévalence de l’obésité, du diabète et des maladies cardiaques qui sont des problèmes de santé typiquement « modernes ».

Pourquoi suivre un régime alimentaire paléo ?

Vous pourriez choisir de suivre un régime paléo parce que vous vous voulez perdre du poids ou maintenir un poids santé, parce que vous avez besoin d’une base documentée pour améliorer votre qualité de vie ou parce que vous avez des intolérances ou allergies alimentaires.

En pratique, qu’est-ce que ça donne ?

Bien qu’il existe différentes formes du régime paléo, certains aliments restent indispensables comme les fruits, les légumes, les graines, les viandes maigres, en particulier les animaux nourris à l’herbe ou le gibier sauvage, le poisson, en particulier les espèces riches en oméga-3 comme le saumon, le maquereau et le thon blanc. Les huiles de fruits et de noix, telles que l’huile d’olive ou l’huile de noix sont également des piliers du régime paléo. Il y a également un certain nombre d’aliments à éviter lorsque l’on suit le régime alimentaire paléo. Il s’agit notamment des céréales comme le blé, l’avoine et l’orge, des légumineuses, comme les haricots, les lentilles, les arachides et les pois, des produits laitiers, du sucre raffiné, du sel et des pommes de terre.